Touche pas à mon poste dans la tourmente : Cyril Hanouna peut être soulagé, l’affaire de la “vidéo porno” est classée

Après une sanction exemplaire de 3 semaines de diffusion sans publicité pour des séquences choquantes pendant l’émission TPMP, le CSA classe sans suite l’affaire de la « vidéo porno » du 16 janvier dernier.

L’émission phare de C8, Touche pas à mon poste, n’en finit plus d’essuyer les critiques et les scandales : cette fois elle échappe au pire puisque le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a fait preuve de clémence après ce qui a été appelé « l’affaire de la vidéo porno », une séquence du 16 janvier dernier où le chroniqueur Matthieu Delormeau avait affirmé avoir montré une vidéo érotico-porno en guise d’éducation sexuelle à son neveu de 7 ans.

Le CSA estime que ce qu’a dit le chroniqueur Matthieu Delormeau “pourrait être perçu comme banalisant, voire encourageant des comportements susceptibles de contrevenir à certaines dispositions du code pénal”. Mais il a aussi relevé « les protestations immédiates de la part des autres chroniqueurs, et la désapprobation générale de l’ensemble du plateau s’agissant de ces propos ». Des réactions qui ont sauvé l’émission de Cyril Hanouna et la chaîne C8 d’un sanction supplémentaire après que le régulateur a infligé 3 semaines sans publicité à TPMP à cause de deux autres séquences fortement critiquées. Il reste encore à ce jour au CSA à statuer sur la procédure de sanction après un canular jugé homophobe diffusé le 18 mai et qui a conduit au départ de Matthieu Delormeau.

Click Here: United Kingdom Rugby Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *