Thierry Ardisson raconte comment, plus jeune, il est tombé dans l’héroïne

Thierry Ardisson n’a pas sa langue dans sa poche, même quand il s’agit de parler de lui. L’animateur a même révélé dans une interview récente qu’il était tombé dans l’héroïne quand il était plus jeune. Un moyen pour lui d’échapper à la dure réalité.

« J’ai pris de l’héroïne, qui est la pire de toutes les drogues. » Thierry Ardisson n’est pas du genre à se cacher derrière des faux-semblants. Interviewé par TV Mag, l’animateur est revenu sur sa jeunesse chaotique, qui l’a poussé vers la drogue. « Je savais ce que je voulais dans la vie: devenir riche et célèbre. Mais je savais que ça allait être très long, assure-t-il. Alors j’ai cherché toutes les échappatoires possibles, dont la drogue. »Le futur présentateur de Salut les terriens réalise toutefois après un certain temps que le chemin tracé par l’héroïne n’est pas celui qui lui permettra d’accéder à la célébrité. “Un jour, j’ai compris que ce n’était pas une solution. J’ai décidé d’arrêter. J’avais 27 ans“, dévoile-t-il.

L’héroïne n’était pas le seul vice de Thierry Ardisson. L’époux d’Audrey Crespo-Mara s’est aussi tourné vers l’alcool, qu’il voyait plutôt comme une consommation récréative. “Quand j’étais étudiant à Montpellier, on buvait avec les copains du pastis au mètre, explique-t-il. On alignait les verres et chacun payait sa tournée.” Thierry Ardisson, qui n’hésite jamais à s’en prendre aux autres stars du PAF, avait déjà à l’époque un sacré tempérament : « Un jour, j’étais tellement ivre que j’ai jeté une bouteille du troisième étage sur un mec qui me faisait chier ! »

Crédits photos : MÈtifet/Starface

Click Here: nrl league jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *