Suicide Squad : quelle classification pour le film DC Comics ?

Même si le film n’est qu’en post-production, et donc loin d’être terminé, le producteur Charles Roven a déjà une idée bien précise de la classification qu’il souhaite pour “Suicide Squad”.

Avec son équipe de méchants issus de l’univers DC Comics, le Joker et Harley Quinn en tête, Suicide Squad s’annonce comme un film de super-héros sombre et brutal. Mais pas trop non plus. Contrairement à la Fox et Deadpool, la Warner et le producteur Charles Roven visent un classement PG-13 (interdit aux moins de 13 ans non-accompagnés) pour le long métrage.

“Nous voulons que le ton soit cohérent entre les films [du DC Cinematic Universe, ndlr], car il s’agit d’un univers partagé”, explique-t-il à Collider avant de tempérer : “Rien n’est encore définitif car il s’agit aussi bien d’un business que d’un effort créatif, donc nous voulons nous laisser la possibilité de changer d’avis, faire quelque chose de différent, d’être inspirés. Tout le processus de production repose sur le fait de laisser de la place à l’inspiration tout en sachant où l’on va.”

Charles Roven rappelle ensuite que, pour le moment, leur plan est “de ne faire que des films PG-13”, non sans préciser que “certains seront à la limite du PG-13, mais PG-13 quand même.” A moins d’un changement d’ici la sortie, en août 2016, il se peut donc que le Joker de Jared Leto s’illustre dans les salles avec la même classification que celui d’Heath Ledger dans The Dark Knight. Et qu’un film de David Ayer ne soit, pour la première fois de sa carrière, pas classé R (interdit aux moins de 17 non-accompagnés).

Même PG-13, “Suicide Squad ça va être le pied” selon Viola Davis

"Suicide Squad, ça va être le pied !"

En attendant, ses membres prennent la pose

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *