Didier Barbelivien choqué par la décision de Johnny Hallyday : « On ne déshérite pas ses enfants »

Invité au micro de la radio Europe 1 ce mardi 20 février, Didier Barbelivien a évoqué la sortie de son nouvel album Créateur de chansons mais aussi le décès de Johnny Hallyday. L’auteur-compositeur semble choqué du conflit provoqué par la révélation du testament du célèbre rockeur.

Depuis l’annonce de Laura Smet et David Hallyday qui contestent le testament de leur père, décédé des suites d’un cancer à l’âge de 74 ans, deux clans s’affrontent : ceux qui soutiennent les deux aînés et les autres, qui semblent solidaires de Laeticia Hallyday. Invité au micro de la radio Europe 1 ce mardi 20 février, Didier Barbelivien a profité de son actualité musicale et notamment la sortie de son nouvel album intitulé “Créateur de chansons” pour évoquer le décès de Johnny Hallyday et l’annonce choc de Laura Smet il y a quelques jours. L’auteur-compositeur semble choqué par la décision de l’interprète de “Je te promets” qui a légué toute sa fortune et son patrimoine à sa seule épouse : “Ça me laisse une impression de malaise, a-t-il déclaré. C’est quelque chose que je ne comprends pas, car dans le monde qui est le mien, on ne déshérite pas ses enfants, on ne leur retire pas le droit moral, attaché à la mémoire de leur père.”

L’interprète de “La Gitane” a ainsi confirmé son “incompréhension” face à la décision de son ami : “Je n’imagine rien, a-t-il ajouté. C’est comme si demain vous me disiez ‘j’ai déshérité mes enfants’ (…) Quoiqu’il arrive, on ne doit pas faire ça.” Dans son nouvel album, Didier Barbelivien a donc souhaité rendre hommage à Johnny Hallyday avec la chanson “Sauvez les guitares”.

Click Here: kenzo men’s new collection

Crédits photos : BestImage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *